Skip to main content

Joy & Job : deux réalités appelées à se rapprocher

Lorsque l’on évoque le travail, quels mots vous viennent en premier ? Reconnaissez que la notion de joie n’est pas immédiate… L’épanouissement, qui s’en rapproche, est d’ailleurs cité après “salaire” et “nécessité”*. Pourtant, il est possible, et même souhaitable, d’éprouver de la joie au travail ! Quelle est cette nouvelle aspiration et comment y parvenir ? Découvrons-le à travers l’apport du modèle d’orientation et de gestion de Carrière BeHave.

Le bonheur au travail : une aspiration devenue primordiale

 

Qu’attend la jeune génération de son job de rêve ? D’être heureuse au travail. Voilà la priorité désormais évoquée selon une étude parue en 2022 pour BVA Opinion : 42% des jeunes et 44% des étudiants estiment qu’être épanoui au quotidien dans leur travail est un indicateur de réussite professionnelle, devant la rémunération et la performance.

Plus largement, un vrai désir de trouver du plaisir et de rééquilibrer l’articulation entre vie personnelle et vie professionnelle a émergé. Et pourtant, le travail reste toujours majoritairement perçu comme une contrainte et une nécessité…

Au risque de renforcer une certaine injonction du bonheur au travail, le “Chief Happiness Officer” serait-il la réponse toute trouvée à ce besoin de concilier joie et vie professionnelle ? “Ils ne font souvent que rendre plus confortable l’environnement de travail”, réfute Éric Delassus, docteur agrégé en philosophie, fondateur du cabinet de conseil et de formation PhiliaConcept et auteur de La philosophie du bonheur et de la joie.

Différente de la qualité de vie au travail, la joie au travail représente en effet une réalité plus profonde. Anne Finot, auteur de Mettre la joie au travail (2018) et consultante pour Great Place To Work®, précise cette définition :

“La joie au travail désigne le dynamisme même qui produit de l’excellence. Elle est cet état qui permet de s’accomplir dans ses missions, ses responsabilités, ses tâches en étant soi-même et en relation conviviale avec ses collègues. Elle est ce qui donne à tout déploiement sens et consistance, persistance et persévérance. Elle permet d’oser la virtuosité, d’oser le difficile. Communicative, elle donne de l’énergie. Elle crée ouverture et intelligence collective.”

La joie au travail constitue donc un véritable vecteur de performance économique !

Comme le suggère Eric Delassus, “mieux vaut pratiquer un management qui crée les conditions d’un travail source de joie sans faire de cette joie un impératif absolu, en aidant les personnes à mieux saisir le sens de leur travail, en leur permettant de se sentir pleinement exister dans leur activité, en leur offrant la possibilité de progresser en percevant l’augmentation de leur puissance d’agir, ce qui est le sens véritable de la joie”.

Dès lors, comment retrouver de la satisfaction et du sens au travail pour nous-mêmes ou nos collaborateurs ?

Un parcours pour trouver la joie au travail

 

L’épanouissement professionnel naît de la perception de sens et d’adéquation entre notre identité et la fécondité de nos missions. Cependant, nous manquons parfois de clairvoyance et de connaissance de nous-mêmes, tandis qu’il peut nous paraître difficile d’identifier le lieu et la manière de déployer nos talents et nos compétences.

Le modèle BeHave a justement été conçu pour permettre cette introspection et faire émerger une « lucidité professionnelle », source de joie, à travers une équation :

Grâce à ce parcours différenciant, vous allez précisément identifier votre zone d’épanouissement professionnel, c’est-à-dire cet environnement dans lequel vous éprouverez naturellement de la joie dans votre travail.

Alliant sessions de travail individuel et entretiens, le bilan de compétences BeHave se décline en plusieurs étapes clés :

  1. La relecture de votre histoire de vie et différents tests croisés (test des ancrages et motivations professionnelles, indicateurs de personnalité, MBTI, CGP, test de projection photo) vous permettront tout d’abord d’acquérir une plus grande lucidité sur votre identité (BE).
  2. L’analyse de vos expériences, non seulement professionnelles mais aussi personnelles, des résultats obtenus et des expertises développées conduiront à préciser vos compétences techniques (HAVE).
  3. Le rapprochement de vos expériences avec votre personnalité permettra de faire émerger votre identité professionnelle (déclinée en métiers, secteurs et environnements) et d’identifier vos leviers naturels d’excellence et d’épanouissement (BEHAVE).
  4. Enfin, vous serez accompagné dans la définition d’un plan d’action réaliste, le déploiement de votre projet professionnel et sa présentation dans un contexte de réseau ou recrutement.

Une fois cette zone d’épanouissement professionnel identifée, vous serez alors surpris(e) de la joie qu’elle vous procurera spontanément au quotidien !

Si donc, vous aussi, vous souhaitez travailler “dans la joie et la bonne humeur”… Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire !

Je prends rendez-vous pour un entretien découverte gratuit

*SOURCES

Jean Baptiste Morin

About Jean Baptiste Morin

Leave a Reply